Actualités

Lutte contre l’érosion : les projets se multiplient

Dans les dernières années, le nombre de projets de lutte contre l’érosion aux Îles-de-la-Madeleine a fortement augmenté. Voici un aperçu des différents projets en cours pour la Municipalité des Îles et leur état d’avancement.

Recharge de plage du site de La Grave

Commencés en septembre 2021, les travaux de recharge de plage de La Grave n’ont malheureusement pas pu être finalisés en décembre comme prévu. L’arrivée de l’hiver et des tempêtes ont compliqué l’approvisionnement de matériaux. En effet, le gravier est transporté par barge depuis Terre-Neuve. Actuellement il manque 15 000 tonnes de matériaux à installer sur 300 mètres de berge, ce qui représente 3 barges qui devraient arriver dès que les conditions maritimes le permettront.

« La bonne nouvelle c’est que même si l’élévation de la recharge n’est qu’à 2,5 mètres au lieu des 3,1 mètres prévus, l’élévation a été suffisante pour empêcher les vagues des dernières tempêtes d’aller atteindre les bâtiments de La Grave, au grand soulagement des propriétaires », a souligné le maire Jonathan Lapierre.

En outre, le profil de la recharge a commencé à se modifier avec les dernières tempêtes. Les matériaux se déplacent et la pente s’adoucit de façon à créer un bord de grève avec des agrégats sous l’eau, comme prévu par la firme Lasalle NHC.

« Cet ouvrage n’est pas une digue sur laquelle les vagues viennent se briser, c’est une recharge de plage conçue pour que les matériaux puissent se déplacer et ainsi recréer une pente naturelle pour que les vagues s’échouent sur la plage plutôt que sur les bâtiments. L’ouvrage n’est pas terminé, mais les experts constatent qu’il réagit comme prévu et sont très confiants sur leurs pronostics et sa durabilité », a expliqué le maire Lapierre.

Rappelons que le projet d’une valeur de 6,4 M$ est assumé à 56 % par le ministère de la Sécurité publique (MSP), 25 % par le ministère des Transports du Québec (MTQ) et 19% par la Municipalité des Îles.

Recharge de plage à Cap-aux-Meules

Les travaux de lutte contre l’érosion à Cap-aux-Meules s’étaleront sur 857 mètres de longueur, des étangs aérés de Cap-aux-Meules à l’arrière du bâtiment Jos-Lebourdais. La conception consiste en une recharge de plage d’une élévation de 4,1 mètres qui permettra, à terme, comme pour le projet de La Grave, d’avoir une pente plus douce pour que les vagues terminent leur course en douceur plutôt que de percuter la falaise.

Le projet de 11,6 M$  est rendu possible grâce au soutien financier et technique du MSP et au soutien financier d’Infrastructure Canada. Les plans et devis sont complétés et présentement en analyse par les autorités gouvernementales. L’appel d’offres devrait être lancé à la fin de l’hiver 2022 pour permettre un début de travaux à l’automne 2022 et compléter la recharge avant janvier 2023.

Notons que le sentier du littoral devra être fermé à la circulation pendant la durée des travaux. Des détours seront mis en place pour assurer la sécurité des usagers et des sections de sentier seront ensuite relocalisées en fonction des recommandations des experts géotechniques du ministère des Transports du Québec qui ont scruté les grottes et falaises du secteur.

Chemin du Gros-Cap

Le projet de protection du rivage le long du chemin Gros-Cap vient tout juste de recevoir une approbation d’accompagnement financier et technique par le MSP. Les travaux visent à protéger le chemin d’une forte érosion de la falaise. La Municipalité devra prochainement retenir les services de professionnels pour concevoir et faire les études exigées pour ce genre d’ouvrage. Les travaux pourraient être réalisés d’ici 2024.

Crédit photo : CERMIM

Autres actualités

Révision du schéma d’aménagement et de développement : une première étape franchie

Après plusieurs mois de cueillette d’informations, d’analyses de données, de séances de travail, de consultation, de réflexion, de discussion et de rédaction, la Communauté maritime sera bientôt en mesure, d’ici quelques semaines, de franchir la première étape officielle devant conduire à l’entrée en vigueur d’un tout nouveau schéma d’aménagement. Quelles sont les étapes devant conduire […]

Parc régional en territoire public : ce qu’il faut savoir

Le 9 avril dernier, les conseils de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et de la Communauté maritime ont adopté deux projets de règlement permettant la création du Fonds de gestion durable du territoire et de la Passe Archipel, une contribution volontaire demandée aux visiteurs non résidents. Les revenus engendrés par la Passe Archipel serviront à la […]

Fonds de gestion durable du territoire : l’Archipel mise sur l’honneur et l’attachement des visiteurs en 2024

Loin de reculer devant la décision du conseil de la Communauté maritime d’amener les quelque 60 000 visiteurs à contribuer au maintien des infrastructures de l’archipel et de son avenir, la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, toujours en négociations avec Transports Canada sur le plan opérationnel, fait un pas de côté pour la saison 2024 en incitant […]

Passe Archipel : Le conseil municipal annonce la tenue d’une rencontre publique d’information

Afin de répondre aux questions en lien avec la Passe Archipel et la création du nouveau Fonds de gestion durable du territoire, le conseil des élus de la Communauté maritime des Îles annonce la tenue d’une séance publique d’information. Cette rencontre sera l’occasion de procéder à une présentation détaillée de la démarche entrant en vigueur […]