Actualités

Révision du schéma d’aménagement : exprimez-vous!

On ne fait peut-être pas toujours le lien, mais beaucoup de nos discussions de cuisine ou sur les réseaux sociaux ont un rapport direct avec le schéma d’aménagement et de développement de notre territoire. En effet, quand on aborde des sujets comme la protection des milieux naturels, la perte des paysages emblématiques, l’importance des terres agricoles ou de la forêt, l’étalement de l’habitat, le coût des infrastructures publiques, le manque de logement ou même les conséquences des changements climatiques, on parle de gestion du territoire et conséquemment du schéma d’aménagement.

Qu’est-ce qu’un schéma d’aménagement?

D’abord, il faut savoir que l’adoption et la mise à jour d’un schéma d’aménagement et de développement constitue une obligation légale découlant de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. C’est par ce document qu’une municipalité régionale de comté (dans ce cas-ci, la Communauté maritime) établit les lignes directrices de l’organisation physique d’un territoire. Il nous renseigne sur les problèmes particuliers et les principales caractéristiques socioéconomiques et physiques d’un milieu de vie, et permet de dresser des constats et de trouver des réponses aux différents enjeux auxquels la communauté sera confrontée dans les années à venir.

Aux Îles, un premier schéma d’aménagement a été adopté en 1988 et a ensuite été entièrement révisé en 2010.

Pourquoi le conseil de la Communauté maritime a-t-il décidé de réviser son schéma d’aménagement?

Depuis quelques années, le territoire de l’archipel subit une pression importante qui résulte, entre autres, d’une effervescence économique notable, d’une augmentation significative du nombre de nouvelles constructions et d’une popularité grandissante de l’archipel auprès des visiteurs et des villégiateurs. Ainsi, tant le portrait du territoire que les enjeux qui apparaissent au schéma d’aménagement de 2010 nécessitent une nouvelle mise à jour.

En termes d’aménagement et de développement de notre territoire, nous sommes à la croisée des chemins. Conséquemment, comme collectivité, nous devons nous assurer que les outils de gestion du territoire en place répondent bien aux différentes problématiques pour que les générations futures puissent, elles aussi, profiter d’un milieu de vie de qualité et attrayant.

L’énoncé de vision stratégique est adopté

Le 8 février dernier, le conseil de la Communauté maritime a adopté son énoncé de vision stratégique qui a fait l’objet d’une
consultation publique au cours des dernières semaines. Cet énoncé est à la fois un guide dans le processus de révision, mais aussi un but à
atteindre collectivement. Cet énoncé, qui nous projette dans l’avenir, se lit comme suit :

En 2035 la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine sera :

Toujours fière de son identité insulaire, solidaire, garante de son environnement naturel unique, maîtresse de son développement socioéconomique, respectueuse de ses aînés, complice des familles et ouverte à sa jeunesse avec qui elle partage les mêmes rêves et le même horizon. Elle sera bien ancrée dans le présent tout en étant consciente de son passé et confiante de son avenir.

La participation citoyenne est essentielle

Comme la démarche de révision du schéma d’aménagement va exiger la prise de décisions importantes et que celles-ci auront inévitablement
des impacts sur le quotidien des résidents de l’archipel, le conseil de la Communauté maritime souhaite obtenir une implication citoyenne aussi
importante que constructive.

Pour y arriver, il a été décidé d’aller bien au-delà de ce qu’exige la loi en matière de consultation publique. En effet, comme la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme prévoit une seule séance de consultation à la fin du processus, ce qui apparaît nettement insuffisant, le conseil a plutôt décidé de mettre à la disposition des citoyens une tribune sous la forme d’un sondage dès maintenant. Cette initiative, au tout début de la démarche et non à la fin, permettra à l’organisation municipale de connaître et surtout de bien saisir les préoccupations citoyennes à l’égard de l’aménagement et du développement du territoire.

Une fois les enjeux et les préoccupations bien identifiés, le conseil entend procéder au printemps à des séances de consultations publiques par thèmes, permettant ainsi des échanges sur des sujets ciblés qui auront été soulevés par la population.

Pour toutes questions ou commentaires relatifs à la révision du schéma d’aménagement et de développement, contactez Serge Bourgeois, directeur des projets de développement du territoire au 418 986-3100, poste 115, ou à sbourgeois@muniles.ca.

Comment participer au sondage?

Vous pouvez remplir le sondage en ligne avant le lundi 14 mars prochain, à 23 h 59.

RÉPONDRE AU SONDAGE

Les quelques minutes que vous consacrerez à ce sondage permettront à l’organisation municipale de rassembler de l’information précieuse et d’être ainsi mieux outillée pour mettre en place un nouveau schéma d’aménagement révisé qui répondra à vos attentes et préoccupations.

*An English version is available right here: https://bit.ly/33f9YbB

Autres actualités

Semaine de l’action bénévole

Dans le cadre de Semaine de l’action bénévole, qui se déroule du 14 au 20 avril sous le thème « Bénévoler, c’est brillant! », il est primordial de reconnaître et de célébrer l’engagement inestimable de tous les bénévoles qui s’impliquent dans notre communauté. La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine tient à vous exprimer toute sa gratitude pour […]

Fonds de gestion durable du territoire : les élus des Îles-de-la-Madeleine annoncent la mise en place de la Passe Archipel

Les conseils de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et de la Communauté maritime ont présenté deux projets de règlement exigeant une redevance pour pourvoir aux besoins du Fonds de gestion durable du territoire. Présenté dans le cadre d’une séance extraordinaire du conseil tenue le mercredi 3 avril, les projets de règlement seront adoptés lors des séances […]

Imposition de visas pour les travailleurs mexicains temporaires : l’industrie des pêches aux Îles-de-la-Madeleine réellement menacée

Le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Antonin Valiquette, s’inquiète des répercussions que la soudaine exigence d’un visa de travail imposé le 29 février dernier aux travailleurs mexicains temporaires aura sur l’industrie des pêches dans l’archipel et dans l’Est-du-Québec. Sans crier gare, le gouvernement du Canada a décrété une nouvelle exigence à […]

Venez à la rencontre du maire

Le maire Antonin Valiquette vous invite à venir discuter avec lui des enjeux qui vous intéressent, des sujets qui vous concernent. Ce sera l’occasion de poser vos questions et donner votre opinion.   Les rencontres auront lieu à la mairie, tous les samedis avant-midi du 16 mars au 27 avril, de 9 h à 12 […]