Actualités

Résidence Plaisance : la Communauté maritime demande une intervention urgente

Le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, demande une intervention urgente du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et de la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, pour trouver une solution dans le dossier de la Résidence Plaisance et reconnaitre le plus rapidement possible l’organisme à but non lucratif (OBNL) comme conventionné.

En effet, Résidence Plaisance est actuellement un OBNL qui offre des services en hébergement de 2 niveaux : Résidence privée pour aînés (RPA) de catégorie 1 et Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Ce projet est issu d’une volonté du milieu de répondre aux besoins existants et l’organisme est administré par des bénévoles. Malheureusement, l’important écart salarial entre les employés de la Résidence Plaisance non conventionnée et ceux du CISSS des Îles met en danger la continuité du projet.

« Les discussions avec les ministères au sujet de la mise en place de Résidence Plaisance ont toujours pris en compte que l’organisme serait reconnu et conventionné afin d’avoir les conditions équivalentes au réseau de la santé et ainsi créer un environnement attractif qui offre des soins de santé de qualité », explique le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre. « Pourtant, cela fait plus d’un an que l’organisme est en activité et que le dossier n’a pas avancé », a-t-il déploré.

C’est que la rupture de service est possible si des employés quittent la Résidence Plaisance. Mais, le milieu n’ayant pas la capacité d’absorption de la clientèle, cette possibilité est très inquiétante pour les employés du réseau de la santé, les résidents de Résidence Plaisance, leurs familles, ainsi que toute la population des Îles.

« Une rencontre doit être organisée dans les plus brefs délais entre le ministre de la Santé et des Services sociaux, la ministre responsable des Aînés et la direction de Résidence plaisance afin de dénouer le problème. Il faut que le statut particulier des Îles soit pris en compte puisque l’éloignement et l’isolement de notre communauté insulaire font en sorte qu’en cas de rupture de service le déménagement de la clientèle vers un territoire voisin est impossible. Il faut travailler ensemble pour que les employés de Résidence Plaisance aient des conditions équivalentes à celles du réseau de la santé », a conclu Jonathan Lapierre.

Autres actualités

Ouragan Fiona – L’aide se met en place

Aide aux sinistrés Le ministère de la Sécurité publique tiendra deux séances d’information pour les sinistrés de l’ouragan Fiona le mardi 27 septembre, à la salle communautaire de Cap-aux-Meules : À 19 h pour les particuliers À 20 heures pour les entreprises et propriétaires de bâtiments locatifs. Un bureau temporaire sera par la suite mis […]

Ouragan Fiona : État de la situation

Lundi 26 septembre, 9 h  Afin de vous permettre de nettoyer les débris qui se seraient retrouvés sur votre propriété à cause de la tempête, l’écocentre du CGMR sera ouvert tous les jours à partir d’aujourd’hui, lundi 26 septembre, jusqu’au dimanche 2 octobre inclusivement, de 8 h à 17 h. Ce sera gratuit pour tous […]

Prudence et vigilance pour la sécurité des enfants

Dans le but d’assurer la sécurité des élèves lors de leurs déplacements dans les zones scolaires, la Municipalité vous rappelle que les autobus scolaires sont de retour et que la prudence est de mise! Il est donc important de respecter la signalisation des autobus scolaires, de respecter la limite de vitesse prescrite et d’être vigilant […]

Rôle triennal d’évaluation foncière 2023-2024-2025 – Une hausse des valeurs de 25,27 %

Le nouveau rôle triennal d’évaluation 2023-2024-2025 de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine a été déposé par la firme Servitech et fait état d’une hausse moyenne de 25,27 % des valeurs foncières sur le territoire de la municipalité. Le nouveau rôle d’évaluation doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Les données qui s’y trouvent se basent […]