Actualités

Le Plan régional des milieux humides et hydriques

Un Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) qu’est-ce que c’est?

Il s’agit d’une planification stratégique que l’ensemble des MRC du Québec doivent obligatoirement produire et présenter au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Cette démarche a comme principal objectif de forcer l’intégration de l’enjeu lié à la conservation des milieux humides et hydriques à l’aménagement du territoire. La Communauté maritime n’y échappe donc pas et, pour l’accompagner dans cette importante démarche, elle a fait appel au Comité ZIP, qui détient une solide expertise dans le domaine.

Quelles sont les principales étapes?

Le PRMHH comprend quatre grandes étapes de réalisation. D’abord, le portrait du territoire qui démontre les particularités de l’archipel en termes d’aménagement du territoire et de milieux naturels. Le portrait permet de bien connaître où se retrouvent les milieux humides, leurs caractéristiques, leurs proportions en terres privées ainsi que la réglementation applicable.

Basé sur le portrait, le diagnostic détermine les enjeux environnementaux des différentes îles de l’archipel en identifiant les forces et les défis en lien avec l’aménagement du territoire. Cette étape permet également de déterminer les milieux humides d’intérêt pour leur conservation. Pour savoir quels milieux humides ont un effet positif sur les enjeux environnementaux ciblés, une analyse de leurs fonctions écologiques et des services écosystémiques qu’ils rendent à la population est réalisée.

La Communauté maritime pourra alors se donner des cibles de conservation pour les milieux humides à préserver et déterminer des milieux humides qui peuvent soutenir une utilisation durable. Finalement, la Communauté maritime élaborera un plan d’action pour atteindre ses objectifs de conservation.

Quelles sont les implications du PRMHH?

Ce plan régional permettra d’inclure la protection des milieux humides dans la planification territoriale via le schéma d’aménagement présentement en révision. Il permet de cibler les milieux humides les plus importants en termes de recharge des nappes phréatiques, de séquestration de carbone, de filtration de polluants et de support à la biodiversité. Sur la base de ce plan, nous pourrons assurer localement la gestion des milieux humides selon les caractéristiques de ces milieux, les enjeux environnementaux et les contraintes de développement à proximité.

Les travaux avancent bien et il est prévu de présenter le PRMHH au ministère en décembre 2022.

Crédit photo : Comité ZIP

Autres actualités

Inauguration de la nouvelle aire de jeux sur La Grave

Quelques semaines après la fin des travaux d’installation, la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine a procédé, ce jeudi 23 juin, à l’inauguration officielle de la nouvelle aire de jeux sur le site patrimonial de La Grave. Le projet, qui a totalisé110 000 $, a été réalisé et installé par la firme Eskair Aménagement, en collaboration avec l’équipe municipale. Le […]

Les travaux de recharge de plage sur La Grave sont terminés

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine est fière d’annoncer la fin des travaux de recharge de plage sur le site historique de La Grave. Au total ce sont 37 800 mètres cubes de gravier de côte qui ont été installés sur une longueur de 640 mètres, pour un budget global de 7,4 M$. Le projet, qui devait initialement […]

Suivez l’opération de ramassage des oiseaux

Depuis quelques semaines, de nombreux Fous de Bassan ont été retrouvés morts ou malades sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) confirment que la mortalité de ses oiseaux est due à l’influenza aviaire. […]

Grippe aviaire chez les Fous de Bassan

Depuis quelques semaines, de nombreux Fous de Bassan ont été retrouvés morts ou malades sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) confirment que la mortalité de ses oiseaux est due à l’influenza aviaire. […]