Actualités

La Communauté maritime s’engage dans la réduction de la pollution lumineuse

La Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine a récemment mis en place un projet de lutte à la pollution lumineuse, qui vise entre autres à réaliser le portrait de la situation dans l’archipel et à sensibiliser la population aux effets de ce phénomène, en collaboration avec l’organisme Attention Fragîles.

Depuis le 29 novembre, des membres de l’organisme environnemental parcourent l’archipel en soirée pour identifier les sources de pollution lumineuse. Les données récoltées permettront de faire le portrait de la situation sur le territoire et de cibler des actions pour réduire la pollution lumineuse dans certains secteurs lors de la deuxième phase du projet qui sera déployée en 2022. Par exemple, les luminaires sur les bâtiments municipaux pourraient être remplacés ou des incitatifs pourraient être mis en place pour le remplacement des luminaires des commerces et des résidences par des systèmes qui consomment moins d’énergie, qui orientent la lumière vers la surface à éclairer plutôt que vers le ciel et qui ont un éclairage blanc chaud.

Rappelons qu’agir contre la pollution lumineuse est l’un des objectifs ciblés dans le cadre de la stratégie énergétique de la Communauté maritime. Les actions mises en place dans le cadre de cette stratégie visent à mieux utiliser l’énergie et à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et également améliorer la qualité de vie et réduire l’impact environnemental de la communauté madelinienne.

Soulignons que le parc national du Mont -Mégantic et la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic participent également au projet, en apportant une aide scientifique précieuse. Ils ont notamment appuyé des municipalités du Québec dans les dernières années dans leurs actions contre la pollution lumineuse. Par ailleurs, les actions contre la pollution lumineuse de la Communauté maritime sont réalisées grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Climat-municipalité, financé par le Fonds vert.

Qu’est-ce que la pollution lumineuse?

La pollution lumineuse est créée principalement par l’éclairage extérieur nocturne, en particulier l’utilisation d’éclairage non ciblé, dirigé vers le ciel, et la lumière bleue présente dans les éclairages blanc froid.

L’environnement naturel exceptionnel des Îles-de-la-Madeleine contribue à la qualité de vie des citoyens des Îles et des visiteurs. Le mode d’occupation du territoire dispersé et étendu apporte également une cohabitation étroite entre l’humain et les écosystèmes fragiles, dont ceux de nombreuses espèces protégées. Or, la pollution lumineuse est de plus en plus reconnue comme pouvant affecter la qualité de vie, la santé humaine, les écosystèmes et la pratique d’activités récréatives et de plein air.

L’éclairage extérieur est essentiel au bien-être et à la sécurité d’une population, mais réduire la pollution lumineuse, ce n’est pas cesser d’éclairer : c’est mieux éclairer.

Mots-clés

Autres actualités

Révision du schéma d’aménagement et de développement : une première étape franchie

Après plusieurs mois de cueillette d’informations, d’analyses de données, de séances de travail, de consultation, de réflexion, de discussion et de rédaction, la Communauté maritime sera bientôt en mesure, d’ici quelques semaines, de franchir la première étape officielle devant conduire à l’entrée en vigueur d’un tout nouveau schéma d’aménagement. Quelles sont les étapes devant conduire […]

Parc régional en territoire public : ce qu’il faut savoir

Le 9 avril dernier, les conseils de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et de la Communauté maritime ont adopté deux projets de règlement permettant la création du Fonds de gestion durable du territoire et de la Passe Archipel, une contribution volontaire demandée aux visiteurs non résidents. Les revenus engendrés par la Passe Archipel serviront à la […]

Fonds de gestion durable du territoire : l’Archipel mise sur l’honneur et l’attachement des visiteurs en 2024

Loin de reculer devant la décision du conseil de la Communauté maritime d’amener les quelque 60 000 visiteurs à contribuer au maintien des infrastructures de l’archipel et de son avenir, la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, toujours en négociations avec Transports Canada sur le plan opérationnel, fait un pas de côté pour la saison 2024 en incitant […]

Passe Archipel : Le conseil municipal annonce la tenue d’une rencontre publique d’information

Afin de répondre aux questions en lien avec la Passe Archipel et la création du nouveau Fonds de gestion durable du territoire, le conseil des élus de la Communauté maritime des Îles annonce la tenue d’une séance publique d’information. Cette rencontre sera l’occasion de procéder à une présentation détaillée de la démarche entrant en vigueur […]