Actualités

Imposition de visas pour les travailleurs mexicains temporaires : l’industrie des pêches aux Îles-de-la-Madeleine réellement menacée

Le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Antonin Valiquette, s’inquiète des répercussions que la soudaine exigence d’un visa de travail imposé le 29 février dernier aux travailleurs mexicains temporaires aura sur l’industrie des pêches dans l’archipel et dans l’Est-du-Québec.

Sans crier gare, le gouvernement du Canada a décrété une nouvelle exigence à un mois de l’ouverture de l’ouverture de la pêche commerciale pour laquelle les usines de transformation ont inévitablement besoin de l’aide des travailleurs étrangers étant donné le manque de main-d’œuvre qui sévit dans ce secteur d’activité.

« Il s’agit d’une décision irresponsable et lourde de conséquences pour notre premier pilier économique. Au lendemain de l’annonce imposant des visas aux travailleurs mexicains, Ottawa déclarait que le traitement des demandes se ferait en accéléré à temps pour la saison, mais 20 jours plus tard, de toute évidence, le système ne fonctionne pas. L’imminence de fermetures d’usines dans l’Est-du-Québec est devenue réalité. Ottawa doit accorder d’urgence une dérogation au secteur des pêches pour l’année 2024 s’il veut éviter un saccage de notre économie côtière », a déclaré Antonin Valiquette.

À moins de deux semaines de l’ouverture de la saison de pêche commerciale au crabe des neiges, ce sont près de 75 % des 218 travailleurs étrangers temporaires attendus dans les usines des Îles-de-la-Madeleine pour la transformation qui sont toujours bloqués au Mexique. Si le gouvernement fédéral avait annoncé l’exigence des visas et du permis de travail en ligne dans un délai raisonnable, l’industrie aurait eu le temps de s’adapter.

Advenant des fermetures d’usines en raison de l’absence de travailleurs étrangers pour la saison de pêche au crabe, le maire Valiquette s’inquiète aussi des impacts catastrophiques que la décision d’Ottawa pourrait avoir sur la saison de pêche au homard qui s’ouvrira au début mai.

Autres actualités

Fonds de gestion durable du territoire : les élus des Îles-de-la-Madeleine annoncent la mise en place de la Passe Archipel

Les conseils de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et de la Communauté maritime ont présenté deux projets de règlement exigeant une redevance pour pourvoir aux besoins du Fonds de gestion durable du territoire. Présenté dans le cadre d’une séance extraordinaire du conseil tenue le mercredi 3 avril, les projets de règlement seront adoptés lors des séances […]

Venez à la rencontre du maire

Le maire Antonin Valiquette vous invite à venir discuter avec lui des enjeux qui vous intéressent, des sujets qui vous concernent. Ce sera l’occasion de poser vos questions et donner votre opinion.   Les rencontres auront lieu à la mairie, tous les samedis avant-midi du 16 mars au 27 avril, de 9 h à 12 […]

Soutien à Pascan aviation : un pas vers un plan de relance qui doit répondre aux besoins des Madelinots

La Communauté maritime des Îles se réjouit du soutien au transporteur aérien Pascan offert par le ministère des Transports et de la Mobilité durable du Québec. Celui-ci devrait permettre à Pascan de mettre en œuvre son plan de relance tout en maintenant un service nécessaire et qui répond aux besoins de la population des Îles-de-la-Madeleine, […]

24 nouveaux logements dans le centre-ville de l’archipel

Le maire et président de la Communauté maritime, Antonin Valiquette, se réjouit de l’annonce de la ministre fédérale Diane Lebouthillier et de la ministre provinciale Maïté Blanchette-Vézina relativement au financement de 24 logements à loyers abordables dans le secteur de l’écoquartier, un projet de l’Office d’habitation dont la municipalité est un partenaire ». « Depuis de nombreuses années, […]