Actualités

Imposition de visas pour les travailleurs mexicains temporaires : l’industrie des pêches aux Îles-de-la-Madeleine réellement menacée

Le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Antonin Valiquette, s’inquiète des répercussions que la soudaine exigence d’un visa de travail imposé le 29 février dernier aux travailleurs mexicains temporaires aura sur l’industrie des pêches dans l’archipel et dans l’Est-du-Québec.

Sans crier gare, le gouvernement du Canada a décrété une nouvelle exigence à un mois de l’ouverture de l’ouverture de la pêche commerciale pour laquelle les usines de transformation ont inévitablement besoin de l’aide des travailleurs étrangers étant donné le manque de main-d’œuvre qui sévit dans ce secteur d’activité.

« Il s’agit d’une décision irresponsable et lourde de conséquences pour notre premier pilier économique. Au lendemain de l’annonce imposant des visas aux travailleurs mexicains, Ottawa déclarait que le traitement des demandes se ferait en accéléré à temps pour la saison, mais 20 jours plus tard, de toute évidence, le système ne fonctionne pas. L’imminence de fermetures d’usines dans l’Est-du-Québec est devenue réalité. Ottawa doit accorder d’urgence une dérogation au secteur des pêches pour l’année 2024 s’il veut éviter un saccage de notre économie côtière », a déclaré Antonin Valiquette.

À moins de deux semaines de l’ouverture de la saison de pêche commerciale au crabe des neiges, ce sont près de 75 % des 218 travailleurs étrangers temporaires attendus dans les usines des Îles-de-la-Madeleine pour la transformation qui sont toujours bloqués au Mexique. Si le gouvernement fédéral avait annoncé l’exigence des visas et du permis de travail en ligne dans un délai raisonnable, l’industrie aurait eu le temps de s’adapter.

Advenant des fermetures d’usines en raison de l’absence de travailleurs étrangers pour la saison de pêche au crabe, le maire Valiquette s’inquiète aussi des impacts catastrophiques que la décision d’Ottawa pourrait avoir sur la saison de pêche au homard qui s’ouvrira au début mai.

Autres actualités

Des nouvelles des pôles villageois

En 2021, avec l’adoption du tout premier Plan directeur des espaces récréatifs extérieurs, on venait souligner l’importance que chaque village soit doté d’un espace extérieur de voisinage et de rencontres intergénérationnelles, d’aires de détente, de socialisation et de quelques jeux libres. En lien également avec la Politique familiale, des actions très ciblées pour l’aménagement d’aires […]

Un prix de prestige pour la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine

Dans le cadre de la 45e édition du colloque annuel de l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ), la Municipalité et la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine ont remporté la Plume d’excellence Coup de cœur du jury, lors du Gala des Plumes d’excellence 2024, pour deux campagnes distinctes, mais pourtant unies sous un même thème : […]

Révision du schéma d’aménagement et de développement : une première étape franchie

Après plusieurs mois de cueillette d’informations, d’analyses de données, de séances de travail, de consultation, de réflexion, de discussion et de rédaction, la Communauté maritime sera bientôt en mesure, d’ici quelques semaines, de franchir la première étape officielle devant conduire à l’entrée en vigueur d’un tout nouveau schéma d’aménagement. Quelles sont les étapes devant conduire […]

Parc régional en territoire public : ce qu’il faut savoir

Le 9 avril dernier, les conseils de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et de la Communauté maritime ont adopté deux projets de règlement permettant la création du Fonds de gestion durable du territoire et de la Passe Archipel, une contribution volontaire demandée aux visiteurs non résidents. Les revenus engendrés par la Passe Archipel serviront à la […]