La pêche à l’anguille - 1986
Aquarelle
30 cm x 50 cm
Carole Piédalue

Localisation : Mairie - Espace de travail - Secrétaire de direction

Inspirée par la nature qui l'entoure, Carole Piédalue fait appel à la mémoire pour créer des lieux qui ramènent à l'essentiel. Son espace pictural est bâti au rythme des coups de pinceaux et des accidents que provoque la surface texturée. La couleur, tantôt transparente, tantôt opaque, s'affirme comme mémoire ou évocation. Ses oeuvres naissent de la confrontation du passé et du présent et de sa réflexion sur la condition humaine. Le trait gravé, toujours présent dans son travail, ramène à la surface du tableau les couleurs sous-jacentes. Par ce geste, l'artiste fait resurgir la mémoire d'une activité première et veut évoquer à la fois le travail du chercheur en quête des mystères oubliés et la nature même de l'être humain faite d'une accumulation d'expériences qui compose son histoire personnelle. Son travail questionne aussi la nature de notre relation avec le milieu naturel et social - une présence à soi et à l'autre. L'artiste veut ainsi développer l'idée que chaque individu est porteur d'histoire et, puisque étant un être en relation, il tient à sa façon une place dans l'Histoire.

Née à Montréal, Carole Piédalue vit aux Îles depuis de nombreuses années. Elle détient un baccalauréat en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal et une maîtrise en art-thérapie de l’Université Concordia. D’abord peintre, elle a à son actif quelques projets d’intégration des arts à l’architecture que l’on peut voir en Gaspésie et aux Îles, où elle est également reconnue pour son enseignement des arts plastiques. L’œuvre La pêche à l’anguille a reçu le prix de la Fondation Paul Hubert. (dixit site Web Arrimage)

Site de l’artiste : https://carolepiedalue.wordpress.com/