Table des organismes communautaires : une entente de financement jusqu’en 2025

La Communauté maritime est fière de signer une entente de financement de 50 000 $ par année sur 4 ans avec la Table des organismes communautaires des Îles (TOC). Cette entente a comme principal objectif de permettre la mise en place d’une coordination de la Table et ainsi d’avoir un interlocuteur privilégié lorsque la Communauté maritime souhaite s’adresser au monde communautaire dans divers dossiers d’importance pour le territoire.

« C’est une entente historique pour la Communauté maritime puisque c’est l’entente la plus importante, en termes de montant, et la plus longue, en termes de temps, que nous ayons jamais signée », a souligné le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre.

Cette entente permettra l’embauche d’une coordination qui aura notamment pour mandat d’assurer la liaison avec les partenaires, d’effectuer des représentations, de gérer et d'organiser les rencontres de la TOC, de même que les communications. L’organisation d’activités communes pour assurer la visibilité et la promotion de la TOC et de l’action communautaire est également prévue dans l’entente, de même qu’un soutien direct aux organismes membres.

« La Communauté maritime avait des interlocuteurs privilégiés dans tous les domaines, que l’on parle d’environnement, de culture ou d’économie. Avec cette entente nous venons confirmer l’importance des organismes communautaires pour le territoire, nous venons assurer notre soutien à la Table et nous venons aussi désigner un interlocuteur privilégié pour le milieu communautaire », a indiqué Jonathan Lapierre.

Rappelons que la Table des organismes communautaires des Îles est une table de concertation qui regroupe 20 organismes communautaires autonomes du territoire madelinot. Sa mission est de regrouper les organismes communautaires autonomes préoccupés par des questions sociales et de santé. Elle favorise également la collaboration, l’échange de services, la formation, la concertation et la solidarité entre ses membres et avec les autres instances des Îles.

Notons que les sommes permettant de soutenir la TOC proviennent du volet 2 du Fonds régions et ruralité pour les 4 années de l’entente.