Îles-de-la-Madeleine, le 10 novembre 2020 – Le conseil de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine octroie un contrat de 2,1 M$ à l’entreprise Sanexen services environnementaux inc. afin de procéder au nettoyage des quelque 10 000 tonnes de bois accumulées au Centre de gestion des matières résiduelles depuis une quinzaine d’années.

Ce contrat est la première concrétisation du travail effectué par le comité interministériel composé de représentants municipaux et de représentants de ministères et d’organismes gouvernementaux, dont le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, afin d’aider techniquement la Communauté maritime à relever les défis amenés par la gestion des matières résiduelles dans un milieu insulaire comme le nôtre.

« Le comité interministériel s’est fixé des objectifs et nous sommes très heureux aujourd’hui d’amorcer le plan de travail avec cette première réalisation, l’exportation du bois accumulé », a indiqué le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre. « C’est une première étape, puisque le plan de travail comprend par la suite la gestion des déchets enfouis pendant les périodes d’arrêt de l’incinérateur », a-t-il précisé.

En parallèle de la gestion des matières accumulées, la Communauté maritime travaille à trouver des solutions globales afin de gérer chaque matière annuellement. Pour ce qui est du bois, dans les prochaines années, une partie de la matière qui est amenée au CGMR sera broyée pour améliorer la teneur en carbone du compost municipal, et l’autre partie sera exportée. « L’objectif du conseil municipal est de ne plus accumuler de matières au CGMR, mais de gérer les matières au fur et à mesure qu’elles transitent par le site », a souligné Jonathan Lapierre.

L’entreprise Sanexen services environnementaux inc. prévoit exporter et valoriser le bois au Nouveau-Brunswick, par barges ou par bateaux, entre mai et août 2021.

Notons que ce projet est financé à 100 % par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dans le cadre d’une entente de 4,8 M$ visant à traiter les matières accumulées au CGMR d’ici le 31 mars 2025.

 

– 30 –

 

Pour information :
Elena Haratsaris, coordonnatrice des communications
eharatsaris@muniles.ca
418 986-3100, poste 261