Îles-de-la-Madeleine, le 26 mars 2021 – La Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, la CTMA, le Regroupement des utilisateurs du port de Cap-aux-Meules (RUPCAM), La Renaissance et Fruits de mer Madeleine unissent leur voix pour interpeller Transports Canada et le ministère des Pêches et des Océans pour défendre l’importance des infrastructures du port de Cap-aux-Meules qui constitue la porte d’entrée de l’archipel et la plaque tournante de l’économie locale.

Alors que Transports Canada a condamné l’utilisation d’une partie du port en raison de l’état des installations, la communauté réclame le rapport détaillé sur lequel s’appuie le ministère pour prendre sa décision et demande un échéancier de travail afin que des travaux d’urgence soient effectués et que les divers problématiques et enjeux discutés depuis de nombreuses années soient enfin réglés.

« Le port de Cap-aux-Meules est un port multifonctionnel ou différents utilisateurs se croisent tous les jours. C’est une infrastructure importante pour notre économie et nous ne pouvons pas nous permettre de simplement condamner des parties du quai à quelques semaines de l’ouverture de la pêche parce que Transports Canada n’a pas investi dans les dernières années et alors que nous avions signifié les besoins », a déclaré le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre.

Depuis plusieurs années, les utilisateurs du port de Cap-aux-Meules demandent des réaménagements et des travaux aux autorités compétentes. Par ailleurs, le plan directeur du port de Cap-aux-Meules date de 2004 et mériterait une mise à jour, ce qui a également été réitéré dans une lettre de la Communauté maritime datant du mois de juillet 2020.

« À titre de premiers concernés, nous interpellons encore aujourd’hui Transports Canada et le ministère des Pêches et des Océans, car nous souhaitons participer aux discussions afin de trouver des solutions pérennes pour le développement du port de Cap-aux-Meules dont toute l’économie de notre archipel dépend », a souligné M. Lapierre.

Rappelons que Transports Canada a émis un avis le 25 février 2021 annonçant qu’une inspection détaillée des infrastructures menée à automne 2020 révélait une dégradation du quai entraînant des restrictions d’utilisation, voire la fermeture de certaines portions du quai.

– 30 –

 

Pour information :
Elena Haratsaris, coordonnatrice des communications
eharatsaris@muniles.ca
418 986-3100, poste 261