La Communauté maritime prend des mesures pour agir sur la problématique du logement locatif à l’année

Depuis plusieurs mois, la Communauté maritime et les divers intervenants socioéconomiques des Îles sont de plus en plus interpellés relativement à une problématique de pénurie de logements, particulièrement en ce qui concerne les logements locatifs disponibles à l’année sur l’archipel. Cette situation a été confirmée dans un sondage maison fait le printemps dernier et le sujet revient dans plusieurs rencontres publiques.

Au cours des derniers mois, l’administration municipale a identifié et documenté plusieurs mesures inspirées des initiatives réalisées dans d’autres municipalités comparables au Québec. Ainsi, lors de sa séance régulière du 10 décembre, le conseil a résolu d’aller de l’avant avec actions suivantes à court terme pour agir positivement et concrètement sur ce dossier :

  • Confier un mandat à une firme spécialisée pour réaliser une étude de marché faisant état de l’offre et de la demande en matière de logements sur le territoire, incluant le logement social;
  • Mettre sur pied une équipe interservices de la Municipalité afin d’identifier les terrains municipaux qui pourraient éventuellement être mis à la disposition de promoteurs immobiliers ou de porteurs de projets collectifs d’habitation;
  • Élaborer une campagne de communication à l’intention des propriétaires de résidence afin de mettre en lumière les avantages et l’importance d’offrir des logements à l’année aux Îles-de-la-Madeleine;
  • Collaborer avec le Groupe ressource en logements collectifs Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et le Comité en logement social des Îles afin d’organiser une activité sur le territoire des Îles portant sur les solutions aux problématiques de logement;
  • Élaborer, de concert avec le député des Îles à l’Assemblée nationale, un projet de loi privé afin de permettre à la Municipalité d’offrir davantage de mesures incitatives en matière de logement locatif qui pourront prendre la forme d’une subvention, d’un crédit de taxes ou d’un prêt.

« Le conseil de la Communauté maritime désire contribuer de façon concrète à la résolution de cette problématique. C’est un enjeu complexe qui nécessitera une multitude de solutions ainsi que la collaboration de différentes organisations et de citoyens, » mentionne le maire Lapierre. La disponibilité en matière de logement locatif constitue une condition essentielle pour le dynamisme et la qualité de vie de notre communauté. Nous souhaitons que ces mesures incitent les acteurs publics et privés à saisir les opportunités liées à ce secteur.

Pour information :
Nathalie Cyr, coordonnatrice des communications
ncyr@muniles.ca
418 986-3100, poste 261