Îles-de-la-Madeleine, le 20 mars 2020 – L’annonce de la compagnie aérienne Air Canada de cesser de desservir plusieurs aéroports dont celui des Îles-de-la-Madeleine a semé l’inquiétude et la consternation dans le milieu. Préoccupée par cette annonce, l’administration municipale a contacté les trois pharmacies des Îles jeudi matin pour établir un état de situation en ce qui concerne l’approvisionnement en médicaments. Les trois pharmacies du territoire, soit le département de pharmacie du CISSS des Îles et les pharmacies communautaires Jean-Coutu et Proxim comptent sur Air Canada pour le transport de médicaments et le matériel de première nécessité comme les tests de laboratoire. Aucune d’entre elles n’était au courant des annonces à venir avec Air Canada. « Cette situation est critique et implique des conséquences importantes sur le plan de l’approvisionnement en médicaments, du maintien du service postal, de l’envoi et de la réception des colis et de la mobilité des personnes pour des raisons humanitaires », de préciser le maire Lapierre.

Le maire des Îles fait donc appel au gouvernement du Québec et à Air Canada et demande au ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, de lui fournir des garanties. « Notre situation insulaire exige le maintien de nos liens avec le continent. Le gouvernement du Québec doit nous garantir une fiabilité absolue de la desserte médicale de l’avion-ambulance d’Évacuations aéromédicales du Québec (EVAQ) et prévoir un plan de contingence en cas d’interruption des opérations des transporteurs régionaux pour le transport des patients et l’approvisionnement des médicaments », de préciser le maire Lapierre. Il demande également au gouvernement du Québec de mettre en place le plus rapidement possible, des mesures de soutien financier afin d’assurer la continuité des opérations de Pascan Aviation durant la crise actuelle. « Il est de la plus haute importance de garantir la desserte de service de ce transporteur aérien, notamment dans le cadre de son contrat avec le CISSS pour le transport des patients, et pour lui permettre de prendre la relève, le cas échéant, des opérations essentielles d’Air Canada en matière d’approvisionnement de marchandises de première nécessité, dont les médicaments. Notre communauté insulaire ne peut souffrir d’aucun compromis et la situation actuelle liée à la COVID-19 ne doit pas engendrer de risques supplémentaires en matière de santé et de sécurité de la population locale », ajoute-t-il.

Par ailleurs, dans une lettre adressée à la haute direction d’Air Canada, le maire, appuyé par la commission consultative des transports, demande au transporteur de revoir sa décision de cesser toutes liaisons entre les Îles et le continent dès le mois d’avril et de s’engager formellement à maintenir des services essentiels.

La Communauté maritime fera toutes les représentations nécessaires afin d’éviter une coupure des services aériens qui engendrerait à coup sûr des conséquences graves en matière de sécurité et de santé.

 

– 30 –

 

Pour information :
Nathalie Cyr, coordonnatrice des communications
ncyr@muniles.ca
418 986-3100, poste 261

Quelques données importantes :

 Les trois pharmacies locales comptent sur Air Canada pour l’approvisionnement en médicaments;