Réuni en séance spéciale, le conseil municipal a adopté un budget 2020 de 26,4 M$. « C’est un budget équilibré qui tient compte de nos défis et de nos réalités. La santé financière de l’organisation est excellente et je suis très satisfait de l’exercice budgétaire qui a été présenté aujourd’hui », explique le maire Jonathan Lapierre. Voici quelques faits saillants de ce budget :

Répartition des revenus

 Le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation foncière a fait croître la valeur des maisons de l’archipel de l’ordre de 4,61 %. Grâce à une réduction du taux de taxation comparativement à l’an dernier, l’ajustement fiscal se limitera tout de même à 1,9 %, ce qui est en deçà de l’IPC établi à 2,2 % pour l’ensemble Québec. Cet ajustement se traduira par une augmentation de l’ordre de 39 $ sur le compte de taxes moyen.

Répartition des dépenses

 Le conseil poursuit son objectif de mettre à niveau le réseau routier municipal en augmentant encore une fois cette année son budget de fonctionnement de 100 000 $, pour un montant annuel de 325 000 $. Une mise à niveau des chemins de L’Île-d’Entrée est également prévue et une somme de 100 000 $ a été réservée à cette fin.

« Nous avons travaillé très fort afin d’atténuer l’impact de l’augmentation du rôle d’évaluation. Afin de compenser pour les dépenses consacrées à faire avancer de grands projets et à offrir des services de qualité à nos citoyens, nous avons réduit le taux de taxation comparativement à l’an dernier, afin de limiter la variation de l’équilibration du rôle d’évaluation. Au final, les Madelinots bénéficient en 2020 d’une valeur foncière accrue et du taux de taxation le moins élevé au Québec en 2020, conclut le maire Lapierre. »

Voyez la présentation du budget en cliquant ici.