Bilan du plan d’action de la Politique municipalité amie des aînés (MADA) - Un premier bilan positif pour la Communauté maritime

Le bilan de la première année du plan d’action 2018-2020 de la Politique Municipalité amie des aînés est maintenant complété et s’avère positif.

Effectivement, depuis l’adoption et la mise en œuvre du premier plan d’action MADA en 2018, la révision des actions a été effectuée en collaboration avec le Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire et plus d’une trentaine d’organisations locales impliquées et ayant à cœur le mieux-être des aînés. De même, le comité de suivi MADA, instauré en 2018 afin d’assurer la mise en œuvre de ce plan d’action, a été mis à profit durant cette étape importante.

Le plan d’action MADA 2018-2020 se compose de 35 actions[1] réparties en 7 sphères[2] d’intérêt : 1) Information et communication, 2) Loisir, culture et vie communautaire, 3) Engagement social et citoyen, 4) Aménagement du territoire, environnement et sécurité, 5) Soutien communautaire et services de santé, 6) Habitat et 7) Transport et mobilité.

Après un an de mise en œuvre, les résultats témoignent du dynamisme du milieu puisque le quart des actions sont sur la bonne voie d’être réalisées, la moitié se trouvent en situation de démarrage ou ont déjà franchi des étapes supérieures de réalisation, alors que plus du dixième d’entre elles sont déjà pleinement réalisées.[3]

Rappelons que la réalisation en 2018, de la démarche MADA, a permis à la Communauté maritime de mettre en valeur l’apport inestimable des aînés pour la vitalisation de notre communauté et l’importance de faciliter leur participation active, de favoriser le vieillir chez soi et de renforcer les liens intergénérationnels. Chacun à notre mesure, nous pouvons agir et contribuer à rendre notre milieu plus inclusif et adapté aux besoins des aînés. Aussi, en orchestrant la mise en œuvre du plan d’action MADA, la Communauté maritime réitère sa volonté de rassembler les acteurs du milieu autour des enjeux priorisés dans le cadre de la Politique MADA, pour le mieux-être des aînés d’ici.


[1] À l’origine, le plan d’action MADA regroupait 40 actions. À la suite de la rencontre bilan du comité de suivi MADA en décembre 2018, cinq actions furent reformulées sous la forme d’actions complémentaires, réduisant ainsi le nombre d’actions principales de 40 à 35.

[2] Dans le document original: Politique Municipalité amie des aînés (MADA) 2018, ces sphères apparaissent plutôt sous forme de dimensions (les huit dimensions du vieillissement). Ayant pour finalité de fusionner les politiques familles et aînées, le Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire propose de nouvelles sphères d’intérêt harmonisées aux deux politiques (famille et aînée).

[3] Pour plus d’informations, le bilan du plan d’action de la Politique MADA est disponible sur le site Internet de la Municipalité des Îles sous l’onglet Familles et aînés.

Le comité de suivi du plan d’action MADA 2018-2020 est formé de :

  • Roger Chevarie, président du comité et élu responsable de la question aînée, représentant la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine.
  • Marlene Boudreau, élue, représentante de la Municipalité de Grosse-Île.
  • Monica Poirier, directrice du loisir, de la culture et de la vie communautaire et responsable de la mise en œuvre de la Politique, gestionnaire de la Municipalité des Îles.
  • Janice Turnbull, directrice générale, gestionnaire de la Municipalité de Grosse-Ile.
  • Jeanne Poirier, représentante du Centre d'action bénévole des Îles-de-la-Madeleine.
  • Nathalie Bourgeois, représentante du CISSS des Îles.
  • André St-Onge, représentant de l'équipe de développement social.
  • Damien Turbide, représentant de la Maison de la famille L'Embellie.