DSC_0226

Programme Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées

Le maire et président de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine accueille très favorablement les annonces que Germain Chevarie a faites au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux. « Les financements des projets du réseau d’égout du secteur centre de Havre-aux-Maisons et du bouclage de l’aqueduc à L’Île-du-Havre-Aubert sont une excellente nouvelle pour les Îles », a déclaré le maire Lapierre en conférence de presse.

Le projet du réseau d’égout du secteur centre de Havre-aux-Maisons est une priorité municipale depuis près de 10 ans. Considérant la présence de nombreuses institutions et commerces dans le secteur, l’objectif est de doter le centre du village d’un système d’égouts. « Les secteurs centres des Îles ont tous un tel réseau, il ne manquait plus que la concrétisation du projet de Havre-aux-Maisons. Cela n’a pas été facile, nous avons dû multiplier les argumentaires auprès du gouvernement et aujourd’hui nous avons réussi », a expliqué le maire de la Municipalité des Îles.

Quant au projet de bouclage du réseau d’aqueduc de L’Île-du-Havre-Aubert, il est dans les cartons depuis plus de 10 ans. Ce projet faisait également partie des priorités d’infrastructures du conseil municipal puisqu’il va permettre d’assurer une sécurité incendie sur toute l’île tout en améliorant la quantité et la qualité de l’eau sur tout le réseau.

C’est la reconnaissance du statut particulier des Îles-de-la-Madeleine qui a permis à ces deux projets de voir le jour. « En effet, les défis liés à la gestion de l’eau potable et à la gestion des eaux usées sont plus importants dans un contexte insulaire comme le nôtre et nous sommes ravis que le gouvernement en tienne compte », a spécifié Jonathan Lapierre. Dans ces dossiers, le maire tient d’ailleurs à souligner le travail de ses collègues du conseil municipal, du député Chevarie et du ministre Coiteux.