L’Île Brion au cœur des discussions

Le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre, a accompagné le sous-ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Patrick Beauchesne, à l’Île Brion ce mercredi matin. Cette visite intervient alors que depuis plusieurs mois, divers intervenants locaux s’inquiètent de la gestion de la réserve écologique (désuétude du plan de conservation, abandon du programme éducatif, dépérissement des infrastructures, etc.) et de la prolifération de la population de phoques et ses impacts sur la biodiversité marine et sur les engins de pêche.

« L’objectif de notre aller-retour à Brion était de faire un état des lieux et d’observer les particularités de ce site d’exception. Il n’y a rien de tel que de se rendre sur place afin de mieux comprendre un dossier et d’entamer les discussions », a déclaré Jonathan Lapierre.

La visite de l’Île Brion a d’ailleurs été suivie d’une rencontre avec plusieurs intervenants d’organismes environnementaux, de pêcheurs et de chasseurs. Les partenaires du milieu ont exposé leurs préoccupations et la Communauté maritime a présenté ses demandes et pistes de solution au sous-ministre. Parmi celles-ci figurent la nécessité que les autorités gouvernementales :

  • garantissent une implication soutenue des autorités responsables
  • mettent à jour le plan de conservation et renouvèlent le programme éducatif en collaboration avec la collectivité locale
  • procèdent à des investissements significatifs dans les infrastructures
  • modulent la protection, dans le cadre offert par la Loi sur la conservation du patrimoine naturel, afin d’encadrer certaines activités durables

« Nous avons vu une réelle ouverture du sous-ministre et je suis confiant que nous soyons en mesure de trouver des pistes de solutions durables correspondant aux attentes du milieu pour, à la fois préserver la réserve écologique, et définir un statut qui permettra des activités contrôlées sur le littoral », a spécifié le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre.

Le sous-ministre Patrick Beauchesne s’est engagé à porter le message du milieu auprès des instances impliquées afin de trouver des solutions pérennes.