détection de fuites

Foire aux questions : la détection de fuites sur un réseau d'aqueduc

À la suite des évènements de la semaine du 13 février et des différents bris d’aqueduc qui ont eu une incidence majeure sur le niveau d’eau du réservoir de l’île centrale, la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine vous propose une foire aux questions concernant la détection de fuites. En effet, une équipe de spécialistes en détection de fuites de la Ville de Montréal est aux Îles pour la semaine, dans le but de vérifier s’il y a des fuites sur le réseau d’aqueduc de l’île centrale. Voici quelques éléments qui pourraient répondre à vos questionnements concernant ce processus.

Quelle est la différence entre un bris et une fuite?

La différence est très simple, lorsqu’une fuite apparaît en surface, elle devient un bris.

Quelles sont les causes des bris et des fuites?

Au Québec, c’est inévitable, la majorité des bris et des fuites qui se produisent en hiver sont causés par les fortes variations de température. Viennent ensuite les variations de pression sur le réseau qui peuvent être causées, par exemple, lors de l’ouverture et de la fermeture des vannes ou lors de l’utilisation des bornes-fontaines. Parmi d’autres causes fréquentes, on retrouve l’augmentation significative du trafic routier au-dessus des conduites et la réalisation de travaux à proximité des conduites.

Qu’est-ce qui rend les conduites fragiles?

La résistance d’une conduite dépend du type et de l’épaisseur de son matériau de fabrication, de la qualité de son installation et de sa dégradation dans le temps.  L’âge de la conduite n’est pas toujours un bon indice de sa dégradation, car la corrosivité du sol en place peut venir accélérer rapidement la dégradation de la conduite. De plus, certains facteurs viennent augmenter la corrosivité du sol, tels que la proximité de la nappe phréatique, la proximité de la mer et l’utilisation des sels de déglaçage.

Comment localise-t-on un bris?

En général, un bris se localise visuellement assez facilement. On remarque la présence d’un « bouillon » sur la chaussée ou en bordure de la route et une flaque d’eau se forme. L’équipe municipale se déplace alors pour procéder à la réparation. En certaines occasions, toutefois, la localisation du bris se complique, par exemple :

  • Le couvert de neige est important, le bouillon et la flaque se forment sous la neige et ne sont pas visibles;
  • Le bris se produit à proximité d’un ruisseau ou d’un milieu humide et s’y écoule directement;
  • Le bris s’écoule directement dans un réseau d’égout pluvial ou d’égout sanitaire;
  • Le bris se produit en milieu portuaire et s’écoule directement à la mer.

La collaboration de la population est essentielle pour localiser rapidement les bris.  En tout temps, vous pouvez composer le 418 986-3100 pour signaler un écoulement d’eau vous paraissant suspect.

Pourquoi les fuites sont si difficiles à détecter?

Les fuites sont difficiles à détecter, car elles ne sont pas visibles en surface. L’eau s’échappe de la conduite et s’infiltre dans le sol. Tout comme pour les bris, l’eau peut également s’infiltrer dans un ruisseau, un milieu humide, un égout ou à la mer.

Certaines fuites deviennent presque instantanément un bris et font surface. Toutefois, la majorité des fuites peuvent couler pendant des semaines, des mois et même des années avant de faire surface ou d’être détectées.

Comment détecte-t-on les fuites?

Heureusement, quelques moyens technologiques sont disponibles pour détecter les fuites. La technologie la plus couramment utilisée étant la corrélation acoustique.

La technique consiste d’abord à installer deux capteurs, chacun sur un point d’accès différent du réseau, généralement une borne-fontaine. Ensuite, l’appareil capte les ondes sonores, bruits et vibrations sur la conduite. Le bruit est alors transmis à un corrélateur électronique qui calcule la position de la fuite sur la conduite.

Cette technique non invasive ne cause aucun dommage à la conduite.

schéma détection de fuites

Est-ce que la détection prévient les fuites?

Malheureusement non.  La détection de fuites est très utile, car elle permet la détection des fuites présentes en temps réel sur le réseau et par le fait même leurs réparations avant qu’elles ne se transforment en bris. Cette technique permet aux municipalités de préserver d’importantes quantités d’eau potable.  Toutefois, elle ne peut prévenir l’apparition d’éventuelles fuites et doit donc être répétée régulièrement.