arénas

FAQ - projet de centre multisport à 2 glaces

Le 15 novembre 2015, la Municipalité organisait un référendum consultatif sur l’avenir des arénas des Îles-de-la-Madeleine. Ce sont 68 % des électeurs qui ont voté pour la construction neuve d’un centre multisport à deux glaces (situé à proximité de l’école Polyvalente). Depuis, le travail s’est poursuivi pour cheminer dans cette voie et le conseil municipal adopte aujourd’hui (9 mai 2017) une résolution pour autoriser le lancement de l’appel d’offres de construction.

Comment le travail a-t-il été mené depuis le 15 novembre 2015?

À la suite de la tenue du référendum consultatif, plusieurs étapes ont été franchies :

  • 8 décembre 2015 : le conseil municipal a adopté une résolution pour prendre acte du dépôt des résultats définitifs de la consultation référendaire
  • 8 mars 2016 : le conseil a confirmé son orientation de procéder à la construction et à l’aménagement d’un centre multisport et a autorisé la Direction de l’ingénierie, des technologies de l’information et des communications et des bâtiments à lancer un appel d’offres relativement à la préparation d’un devis de performance pour la construction d’un centre sportif deux glaces sur la base de l’estimation budgétaire présentée pour le référendum, soit 14,5 M$
  • 10 mai 2016 : après analyse des soumissions reçues pour répondre à l’appel d’offres, le conseil a octroyé le contrat de préparation du devis de performance au consortium d’architectes Gagnon, Letellier, Cyr, Ricard, Mathieu, Proulx, Savard
  • 16 août 2016 : le conseil a mandaté la Direction du loisir, de la culture et de la vie communautaire à déposer des demandes d’aide financière relativement au projet de centre multisport à deux glaces dans le cadre de différents programmes gouvernementaux disponibles
  • 9 mai 2017 : à la suite du dépôt du devis de performance, le conseil adopte une résolution permettant le lancement de l’appel d’offres de construction

Qu’est-ce qu’un devis de performance?

Dans le cadre de ce projet, il a été décidé de ne pas procéder par appel d’offres classique avec plans et devis, mais plutôt par l’élaboration d’un devis de performance. Cette méthode permet de mettre l’accent tant sur le quantitatif que sur le qualitatif et permet de réaliser une construction avec le meilleur rapport qualité/prix. Le consortium d’architectes fait donc un devis descriptif détaillé dans lequel il spécifie les critères du projet et la marge de manœuvre de l’entrepreneur pour chaque critère. L’objectif est de pouvoir obtenir le meilleur projet proposé dans les budgets disponibles.

Comment le devis de performance a-t-il été monté?

Le consortium d’architectes choisi pour préparer le devis de performance a analysé le dossier et est venu aux Îles pour faire des visites et des rencontres afin d’identifier les besoins et les contraintes liés au projet de construction près de la Polyvalente. Différentes rencontres ont eu lieu entre les 4 professionnels chargés du dossier (2 architectes et 2 ingénieurs), la Municipalité et le comité consultatif formé d’utilisateurs d’aréna.

Ces rencontres visaient à définir les besoins de la communauté afin que les architectes proposent un concept, le tout dans les limites budgétaires disponibles de 14,5 M$.

Qui composait le comité consultatif et à quoi servait ce comité?

Le comité consultatif est un comité de bénévoles composé d’utilisateurs d’aréna. Ceux-ci ont été impliqués dans le processus de description des besoins. Voici la composition du comité :

  • Serge Arseneau, hockeyeur et bénévole impliqué
  • Benoit Cormier, hockeyeur et organisateur d’évènement
  • Sony Déraspe, hockeyeur et organisateur de ligue
  • Guy Lapierre, École de hockey, hockeyeur et entraîneur
  • Jacques Leblanc, Club de patinage artistique des Îles
  • Sylvain Plourde, Club de curling des Îles
  • Éric Poirier, École jeux de puissance
  • Caroline Ringuette, Club de patinage artistique l’Ancrage
  • Sylvain Vigneau, Association du hockey mineur des Îles

Qui composait le comité directeur et à quoi servait ce comité?

En plus du comité consultatif, la Municipalité des Îles a créé un comité directeur afin de coordonner le projet. Voici sa composition :

  • Jean-Michel Cyr, Commission scolaire des Îles
  • Jean Hubert, directeur de l’ingénierie, des technologies de l’information et des communications et des bâtiments à la Municipalité des Îles
  • Michel Leblanc, directeur du loisir, de la culture et de la vie communautaire à la Municipalité des Îles
  • Vincent Leblanc, régisseur sport et plein air à la Municipalité des Îles
  • Jean-Yves Lebreux, greffier de la Municipalité des Îles

Où sera implanté le centre multisport?

Comme présenté lors de la consultation référendaire, le centre multisport sera implanté à côté de la Polyvalente, à l’endroit même du terrain de soccer. La Commission scolaire a d’ailleurs déjà signifié son intention de céder le terrain nécessaire à la Municipalité tant que le terrain est utilisé pour des activités sportives et récréatives.

L’implantation a-t-elle une incidence sur le terrain de soccer de L’Étang-du-Nord?

Le terrain de soccer devra être déplacé à l’avant de l’aréna et longera le chemin de la Martinique. Cependant, le déplacement du terrain de soccer n’aura pas d’incidence sur les saisons de soccer puisque le projet sera coordonné pour que les activités puissent avoir lieu. D’ailleurs, dès l’automne 2017, la Municipalité commencera à préparer le nouvel emplacement du terrain de soccer.

Quelles sont les spécificités du centre multisport?

Voici les spécificités générales du centre multisports :

  • 7 100 m² de surface brute sur 2 étages (soit 60 000 pi² au sol)
  • 210 places de stationnement (possibilité d’avoir accès au stationnement de la Polyvalente lors des évènements d’envergure)
  • 2 glaces intérieures de 85 pieds x 200 pieds afin de respecter les standards nord-américains
  • un hall d’entrée pour 120 personnes
  • un bâtiment adapté aux personnes à mobilité réduite
  • une surface multisport intérieure pour varier les activités hors saison (d’avril à septembre)
  • 800 places assises sur des sièges individuels du côté de la glace principale
  • une cantine en concession au 2² étage
  • 200 places supplémentaires dans la cantine avec vue sur les 2 glaces
  • 11 chambres de joueurs et d’arbitres
  • des espaces de bureaux pour les associations utilisatrices du centre multisport
  • des dépôts pour le rangement
  • un comptoir d’équipements en concession (pro shop)

À noter que le système de refroidissement n’est pas défini dans le devis de performance. Le réfrigérant à utiliser est à définir par l’entrepreneur. Le seul système de refroidissement qui est exclu est un système à l’ammoniac. Même si 70 % des arénas du Québec disposent d’un tel système, celui-ci ne sera pas implanté aux Îles, car l’installation est contraignante et nécessite une certification spéciale pour l’entretien.

Y aura-t-il des allées de curling dans le centre multisport?

Il n’y a pas d’allées de curling prévu dans le projet, car cet ajout aurait fait augmenter les coûts du projet de 2 M$. Cependant, la Municipalité prévoit accueillir le Club de curling, comme présentement, en permettant des plages horaires pour utiliser la glace pour le curling.

Le projet respectera-t-il le budget initialement annoncé en 2015?

Le devis de performance a été conçu en fonction du budget de 14,5 M$ annoncé en 2015, avec une subvention gouvernementale de 66 %. Le coût final du projet dépendra des entrepreneurs qui déposeront des soumissions, de la période de construction et des délais à respecter.

A-t-on reçu une aide gouvernementale pour mener à bien le projet?

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine a déposé une demande de subvention dans le nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Fonds des petites collectivités. Le dossier est toujours en analyse. Cette subvention permettrait de payer minimalement 66 % des coûts de construction du projet. Cependant, avec la reconnaissance du statut lié à l’insularité, la Municipalité souhaite mettre de l’avant le décret afin d’obtenir une subvention plus importante.

Qu’adviendra-t-il des 2 arénas existants?

Considérant qu’actuellement aucun promoteur officiel ne s’est manifesté pour réutiliser ou convertir un des deux ou les deux bâtiments existants, il est prévu que les deux arénas soient démantelés.

Quels sont les échéanciers à venir?

Voici les étapes à venir :

  • 9 mai 2017 : à la suite du dépôt du devis de performance, le conseil adopte une résolution permettant le lancement de l’appel d’offres de construction
  • 19 mai 2017 : lancement de l’appel d’offres sur le SEAO (Système électronique d’appels d’offres du Québec)
  • 30 août 2017 : date limite de dépôt des soumissions
  • octobre 2017 : confirmation de la subvention gouvernementale
  • automne 2017 : adoption du projet de règlement d’emprunt
  • 30 décembre 2017 : date limite de validité des soumissions
  • avril 2018 – août 2019 : période prévue des travaux de construction