ministre LeBlanc

Épave du Corfu Island : la Municipalité se réjouit du plan d’action présenté par le ministre LeBlanc

Le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine se dit très satisfait de l’annonce du ministre des Pêches et des Océans, Dominique LeBlanc, de mettre fin à la contamination par les hydrocarbures qui s’écoulent de l’épave du Corfu Island.

Le ministre LeBlanc a présenté le plan d’action des prochains mois. L’objectif est de faire une étude technique afin d’évaluer la qualité de l’épave et de définir des options d’ingénierie pour extraire les hydrocarbures présents. Ce travail sera effectué en collaboration avec les partenaires du milieu et les résultats seront diffusés publiquement.

« Cela fait de nombreuses années que la Municipalité et les citoyens s’inquiètent de la libération d’hydrocarbures dans l’environnement. Cette annonce permet de nous rassurer et de savoir que nous allons enfin pouvoir régler ce problème environnemental, social, économique et de santé publique », s’est réjoui le maire Lapierre.

En outre, le ministre LeBlanc a annoncé travailler conjointement avec son collègue du ministère des Transports, Monsieur Garneau, à l’élaboration d’une nouvelle législation afin d’empêcher que les armateurs puissent abandonner des navires après des accidents et que ce soit les contribuables du Canada qui paient la facture.

Rappelons que le Corfu Island est un cargo grec qui s’est échoué le 20 décembre 1963 sur une plage des Îles-de-la-Madeleine. Une entreprise de récupération de ferraille a tenté de démanteler le bateau, mais n’a que partiellement réussi l’opération puisqu’une importante partie de la coque est toujours enfouie dans le sable. Les vestiges du bateau contiennent toujours une certaine quantité d’hydrocarbures qui se dégagent de temps en temps et souillent les plages et l’habitat des espèces fauniques et aquatiques.