Création d’un Centre d’expertise en gestion des risques d’incidents maritimes

Le président de la Communauté maritime se réjouit de l’annonce de la création d’un Centre d’expertise en gestion des risques d’incident maritimes (CEGRIM). Ce centre situé aux Îles-de-la-Madeleine sera spécialisé dans la prévention, la préparation et les interventions d’urgence environnementale relativement au déversement maritime de matières dangereuses sur le Saint-Laurent.

« Avec l’augmentation du trafic maritime dans le Golfe, les divers projets qui pourraient se développer et les malheureux accidents survenus, la Communauté maritime s’inquiétait du manque de connaissance pour anticiper les risques et du manque d’infrastructures pour intervenir lors d’incidents potentiels. La position géographique de l’archipel en fait un endroit stratégique, c’est pourquoi nous avions demandé la création d’un tel centre », a expliqué le maire et président de la Communauté maritime, Jonathan Lapierre.

En plus de permettre la mise en place d’un centre d’expertise, ce projet sera créateur d’emplois, favorisera d’importants investissements sur l’archipel madelinot et permettra la concertation et la collaboration des divers acteurs du milieu qui ont déjà des connaissances dans le domaine. Le tout sera coordonné par le ministère de la Sécurité civile puisque ce centre rayonnera sur l’ensemble du territoire maritime du Québec.

« Un tel projet est une première au Québec et nous nous réjouissons d’être au cœur de cette démarche innovatrice  », a souligné Jonathan Lapierre.

Rappelons que cette demande fait suite au déversement d’hydrocarbures qui a eu lieu en septembre 2014 sur le port de Cap-aux-Meules. Trois années après les évènements, les travaux de décontamination sont toujours en cours.