Bilan positif après la venue des voiliers Atyla et Geronimo sur l’archipel

La Municipalité des Îles trace un bilan positif de la visite au quai du Havre-Aubert des deux voiliers Atyla et Geronimo durant la fin de semaine passée.

Le beau temps aidant, les Madelinots et visiteurs se sont rendus en grand nombre sur le « quai de la Maritime » pour visiter le navire, assister à l’une ou l’autre des deux causeries organisées, ou bien écouter les deux chœurs entonner chants marins et airs populaires. Les plus grands des enfants des camps de jour et les ados du groupe des jeunes en difficulté ont pu visiter le voilier aux allures de vaisseau pirate dans la journée de vendredi. Enfin, le samedi soir, un 5 à 7 organisé par le Comité de la grande saline de l’Aquarium des Îles avait lieu sur l’Atyla afin d’aider au projet de rénovation et de renouvellement de la mission.

Les personnes présentes ont salué avec joie le retour aux Îles de Catheryne Renaud-Langford, émue de revoir son coin de pays après un long périple en mer commencé trois mois plus tôt en Angleterre. L’Atyla comptait aussi à son bord un autre madelinot, Bruno Savary, embarqué en Nouvelle-Écosse pour vivre le rassemblement des grands voiliers prévu à Québec dans les prochains jours. Avec Normand Lefebvre, autre apprenti francophone venu du Québec, les trois marins ont grandement participé à la visite en répondant aux questions des gens pendant toute la fin de semaine.

Les participants ont fait la connaissance de deux jeunes capitaines, Rodrigo de la Serna pour l’Atyla et Jill Hugues pour le Geronimo, ainsi que de leurs équipages formés d’apprentis et de marins aguerris. La majorité d’entre eux n’était jamais venue aux Îles, notre paysage unique a su les charmer, de même que l’accueil qu’ils ont dit avoir beaucoup apprécié.

La participation des Îles à l’aventure des Rendez-vous 2017 a été sollicitée à l’été 2016. La Municipalité avait choisi d’accueillir ces navires du côté de L’Île-du-Havre-Aubert, pour marquer en même temps le 225e anniversaire de l’arrivée des Acadiens de Miquelon, et les liens qui unissent nos ancêtres au peuple basque, où a été construit en grande partie l’Atyla au cours des années 1980.

En tout, environ 1 500 personnes ont participé à cet événement qui lance la programmation d’été sur La Grave. Le tout a été organisé par la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine. En plus des employés municipaux, beaucoup de personnes ont donné un coup de main à la logistique, à la sécurité, au tri des déchets, etc. La Municipalité tient à leur exprimer ici toute sa gratitude.

Malgré plusieurs difficultés rencontrées durant la préparation et au premier matin de l’arrivée des voiliers, cet événement a été une belle réussite. Cela tient à la gentillesse, à l’esprit d’entraide et de coopération de personnes telles que Gérard Boudreau, Jacques Charest, Steve Vigneau, Pierre Turbide, Léon Vigneau (Lavages industriels), Robert Boudreau de l’administration portuaire, Réal Boudreau et les gens de la Marina, Olivier Leblanc et Louis Bouffard de Pêches et Océans Canada, les pêcheurs amarrés sur le quai et que nous avons un peu envahis, et enfin David Boudreau et son équipe de sécurité.